Return to site

Les arguments véridiques pour deux semaines de congé paternité convaincront le peuple

Le référendum contre 2 semaines de congé paternité a définitivement abouti. La Chancellerie fédérale l’a fait savoir aujourd’hui. Il est donc certain que les citoyens et citoyennes décideront en automne 2020 si la Suisse introduira un congé paternité de deux semaines ou si elle restera le seul pays en Europe ne connaissant ni congé paternité, ni congé parental. Un large comité pour le oui est en voie de constitution pour franchir ce petit et modeste pas pour les familles.

En septembre 2019, le Parlement a soumis à l’initiative populaire sur le congé paternité un contre-projet avec deux semaines de congé paternité. Le Comité d’initiative avait alors retiré sous condition l’initiative pour 4 semaines de congé paternité au début d’octobre 2019 pour permettre aux pères de nouveau-nés d’avoir à l’avenir en Suisse deux semaines de congé paternité.

 

Aujourd’hui, la Chancellerie fédérale confirme définitivement l’aboutissement du référendum, grâce à un nombre suffisant de signatures valables. Le congé paternité doit ainsi encore franchir l’obstacle de la votation populaire. Mais le contexte lui est très favorable. Même le comité référendaire a dû visiblement user des arguments pour le congé paternité pour parvenir à récolter assez de signatures.
Adrian Wüthrich, président de Travail.Suisse et de l’association «Le congé paternité maintenant!» est convaincu que la majorité de la population est pour le congé paternité. «Un sondage commandé par notre association montre que 83% de la population votante est pour un congé paternité. Il est nécessaire, finançable et organisable.»

 

Les pères actuels veulent être des pères présents. Grâce à la diminution du nombre de jours de service militaire, ces 2 semaines sont presque déjà financés par le régime des allocations pour perte de gain. En comptant en moyenne 1,5 enfant, un père ne sera pas à sa place de travail pendant 3 semaines, ce qui est organisable pour les entreprises.

 

Un très large comité de votation est en train d’être constitué sous la houlette de Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante des travailleurs et travailleuses. Les organisations faîtières Pro Familia Suisse, männer.ch et Alliance F, qui ont lancé conjointement l’initiative populaire, font partie du Comité comme aussi l’association «Le congé paternité maintenant!» et ses membres. D’autres organisations se sont déjà jointes. Il s’agit de mener une campagne haute en couleur, créative et portée par la société civile.

Pour d'autres informations:

  • Adrian Wüthrich, Président de l‘association «Le congé paternité maintenant!» et Président de Travail.Suisse,
    Mobile: 079 287 04 93
  • Philippe Gnägi, Vice-président de l‘association «Le congé paternité maintenant!» et Directeur de Pro Familia Suisse, Mobile: 079 476 29 47
  • Maya Graf, Vice-présidente de l‘association «Le congé paternité maintenant!» et co-Présidente d’alliance F,
    Mobile: 079 778 85 71
  • Markus Gygli, Vice-président de l‘association «Le congé paternité maintenant!» et Président de männer.ch,
    Mobile: 079 757 79 91
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK